Histoire de l'église au Moyen-âge V au XIVe siècles
Thomas HERVOUËT 

Début :
20 janvier 2021
Durée:
14 heures
ID:
H2-CN  

Enseignant

Thomas HERVOUËT
Maîtrise et agrégation d’histoire

Thomas HERVOUËT 

Cours au 1er semestre, de 16h à 17h le lundi 14, 21 et 28.09, 5 et 12.10, 2, 9, 16, 23 et 30.11, 7 et 14.12, 4.01, révisions : 11.01, examens : 18.01                                                    

Cours, 14h, 2 ECTS, Réf : H2-CN  

Prérequis : bac général et entretien pour les étudiants (dérogations possibles) 

PRÉSENTATION: 

Le Moyen Âge est une longue période dont l’unité repose sur le rôle central de l’Église. Celle-ci reste, après la chute de Rome,  la seule institution collective à l’échelle de notre continent. Dans les siècles suivants, les ordres religieux, la liturgie, le droit canon, les réformes ou les monuments apparaissent comme la matrice de la civilisation occidentale, jusqu’aux réformes protestantes qui marquent la fin d’une époque. 

OBJECTIFS ET COMPÉTENCES A ACQUÉRIR  

Connaître les principaux cadres institutionnels de l’Eglise et leur évolution au cours de la période.  

Définir la problématique des rapports entre pouvoirs temporels et pouvoirs spirituels.  

Décrire l’enrichissement de la spiritualité chrétienne au long des siècles : nouveaux ordres, pratiques, publics, approfondissement des thèmes 

CONTENU DES SÉANCES :  

  1. Le temps des Eglises barbares, VIe – VIIIe siècles
  2. Etat de l’Occident au VIe siècle.
  3. Structures et acteurs de l’Eglise.
  4. La diffusion du monachisme.
  1. L’Eglise face à la théocratie carolingienne.
  2. La dynastie des pépinides, une nouvelle idéologie politico-religieuse.
  3. La société chrétienne aux temps carolingiens.
  4. Les défis de l’an Mil.

III. La réforme grégorienne, une conversion de l’Occident chrétien. 

  1. La réforme pontificale et la querelle des investitures.
  2. Les aspects de la réforme dans l’Eglise : les clercs et les religieux
  3. Nouvelle sainteté médiévale.
  1. L’Eglise grégorienne et la vie politique : échec de la théocratie pontificale et affirmation d’Eglises nationales.
  2. L’Eglise, puissance temporelle en Occident.
  3. La crise de l’Eglise grégorienne.
  4. Les rapports avec le reste du monde : la croisade.

Conclusion : deux sommets de l’art médiéval. 

PÉDAGOGIE : cours magistral, étude de documents  

BIBLIOGRAPHIE :  

Paul CHRISTOPHE, 2000 ans d’Histoire de l’Église, Paris, Droguet et Ardant, 2000. 

Jean-Marie MAYEUR, Charles et Luce PIETRI, André VAUCHEZ, Marc VENARD, Histoire du Christianisme, tomes 4 à 7, Paris, Desclée, 1995 à 2001. 

Jean CHELINI, Histoire religieuse de l’Occident médiéval, Pluriel, 1991 

 

VALIDATION :  

Contrôle final des connaissances et compétences à partir de quelques questions de cours simples (2h).  

TOP