Le mystère du surnaturel selon Henri de Lubac
 Simon ICARD

Fin :
31 janvier 2023
Durée:
4,5 H
ID:
CS3-CN
CREDIT:
1 ECT

Enseignant

Simon ICARD
Doctorat et agrégation de Lettres classiques

Cour du soir au 2e semestre, le mardi de 20h30 à 22h – sur place ou en visio
Durée : 4,5 heures, 1 ECT, Réf : CS3-CN
→ Dates des cours : 17, 24 et 31 janvier 2023

PRÉSENTATION :

La controverse théologique qui suivit la publication de Surnaturel en 1946 fut l’une des plus importantes du XXe siècle. Henri de Lubac entendait retrouver une doctrine traditionnelle : il y a dans la nature humaine comme telle, parce que spirituelle, un désir qui ne peut être satisfait autrement que par la vision même de Dieu face à face.

OBJECTIFS ET COMPÉTENCES À ACQUÉRIR :

  • Comprendre les enjeux spirituels d’une controverse théologique.
  • Comprendre l’historicité de la théologie.
  • Comprendre les risques d’une séparation ou d’une confusion de la nature et de la grâce.

CONTENU :

  1. Surnaturel : une controverse
  2. Le désir naturel de voir Dieu
  3. La théologie face à la nature humaine

BIBLIOGRAPHIE :

  • Henri de Lubac, Le Mystère du surnaturel, Paris, Cerf, 2000 [1e éd. 1965]
  • Henri de Lubac, Augustinisme et théologie moderne, Paris, Cerf, 2008 [1e éd. 1965]
  • Henri de Lubac, Surnaturel : études historiques, Paris, Cerf, 2021 [1e éd. 1946]

VALIDATION :

Exposé oral.

 

⇒ Ce cours est également éligible à la formation professionnelle : voir ici

TOP